Fév 21

2012 – ARRL DX CW MS F5CWU@TM4Q

F6FYA

Après le week-end dernier en RTTY, me voilà de nouveau aux commandes de la station contest. Pas de travaux particulier en vue du contest. Le gel qui paralysait la butée mécanique du rotor 10m a disparu. Bonne chose !

Nous nous sommes lancé dans l’aventure en Multi-op 1 émetteur avec Jean-Paul F6FYA. Étant bloqué au travail jusqu’à 2h du matin c’est donc lui qui a entamé le contest sur 40m. Les premiers retours sont bons mais la beverage US semble toujours « molle » vis à vis de son état habituel. Les essais plus tard dans la nuit sur 80 et 160m ont confirmé ce sentiment, devenu réalité flagrante.

Nous attendions beaucoup du couple 80/40m mais ce n’est pas la surpopulation habituelle. Les signaux ne sont pas mauvais mais l’intensité des réponses n’a rien de comparable aux précédentes participations. A 9h le matin, les choses sont presque classées sur 80/40m malgré la présence de signaux toujours QRO.

Chose plus inhabituelle, dès 9h30 les signaux US sur 20m sont là. Après avoir glané les points auprès des big-guns de la côte Est, nous avons entamé notre 1ère après-midi avec de fréquentes écoutes sur 10m.

Looking for US

Vu l’état de la propagation ces derniers jours, il ne fallait pas compter sur un 10m exceptionnel mais plutôt sur de courtes ouvertures pouvant survenir un peu près à n’importe quel moment (le week-end passé c’était le dimanche vers 16 ou 17h) Pour nous c’est samedi dès le milieu d’après-midi. Petite ouverture mais suffisante pour alourdir le compteur des multis. Quelques gros signaux (9+20db) de stations du Texas. Retour par la suite au couple 15/20m jusqu’à épuisement de la bande avant notre seconde nuit. Le matin la beverage avait été inspectée et les éléments de pré-amplification (DX engineering/ICE) modifiés en conséquence. Quel changement !! Au matin du 2ème jour, 160m enfin praticable avec des signaux clairs et forts. Peu de monde, facile de trouver un trou !

Lever de soleil sur 160m pour glaner jusqu’au bout quelques états. Prise de bec avec quelques stations de l’Est de l’Europe qui se croient tout permis ! Appeler CQ sur une fréquence pendant 10mn sans laisser une seule seconde de pause….. et de plus lorsqu’elle est utilisée c’est de la bêtise pure ! Il y a vraiment des claques qui se perdent !

La seconde journée du contest s’annonçait bien. Nous étions sur de bons rails, tête dans le guidon pour atteindre l’objectif fixé. C’était sans compter sur la propagation ultra molle du matin. Ce n’est véritablement qu’en tout début d’après midi que les conditions se sont fixées et que nous avons pu enfin relancer la machine à QSO. 10m quasi mort malgré la présence de W0AIH, et d’une station de l’Arizona assez QRO. 3 ou 4 nouveaux multis récoltés uniquement. Pourtant, chez d’autres en Europe çà semblait tourner ! Autant dire que mettre le paquet dès le premier jour était la solution. J’ai encore en tête un précédent contest gâché à cause d’une énorme erreur de stratégie -peu de 10m le samedi au profit de runs sur 15/20m – 10m complétement bouché le dimanche; score nullissime !

Un bon contest de plus. Pas d’ennui technique particulier. Merci à JP F6FYA. A suivre….

F5CWU@ARRL DX

Conditions: FT1000MP + AMP

5els 10m – 5els15m – 5els 20m – 3els 40m – 4 square 80m – Shunt feed tower 160M – Beverage US.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

REPONDEZ pour continuer - ANSWER to proceed * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*